dimanche 6 mai 2018

Les forces faibles, si elles s'unissent, deviennent plus fortes. Une corde à trois fils se casse difficilement.  Don Bosco

Bonne journée !

Lire notre mot du jour  ►   et regarder notre vidéo du jour ►

1 commentaire:

  1. Myriam de Terwangne6 mai 2018 à 07:12

    Merci ,En écho quelques extraits d' auteurs sur l' émerveillement et un diaporama de paysages marins :

    CHRISTIANE SINGER

    "Notre devoir le plus impérieux est peut-être de ne jamais lâcher le fil de la Merveille. Grâce à lui je sortirai du plus sombre des labyrinthes"
    Christiane Singer -


    BERTRAND VERGELY

    Quand on a conscience de la dignité de la vie humaine, c`est-à-dire de son caractère miraculeux et donc inestimable, on embrasse la plus scrupuleuse des morales. On obéit à l`appel de la responsabilité. Un don nous a été fait à l`occasion de la conscience de la vie, il importe d`en prendre soin. Obéir veut dire se montrer digne de ce message qui est un cadeau. Le devoir n`empêche pas d`être libre, il est la liberté même, la liberté consistant non pas à faire ce que l`on veut, mais à vivre une vie qui a de la valeur. 
    -Bertrand Vergely -

    BERTRAND VERGELY

    C'est en appelant à exister la profondeur de soi qu'on la fait apparaître. Cela s'appelle prier ou méditer. En se liant d'une façon fondamentale à la vie fondamentale qui vit en soi, on transforme non seulement sa vie, mais le monde.
    Bertrand Vergely -

    BERTRAND VERGELY

    Etre veut dire que l'on accepte de recevoir en soi la source de toute vie, dont la sienne, en se laissant habiter par cette source. Celle ci n'est pas seulement ce courant de vie récapitulant toute l'évolution. Elle va au delà de ce courant, dans les profondeurs de l'origine, qui relève d'un immense amour pour la vie et les hommes.
    Bertrand Vergely -

    BERTRAND VERGELY

    Apprendre à s’émerveiller, c’est prendre le chemin des grandes découvertes, être dynamisé par l’élan créateur, entrer en contact avec le meilleur de soi-même et la profondeur de l’instant qui suspend le mensonge des apparences. « Là où on s’émerveille, là est Dieu ! L’émerveillement est conscience de la merveille d’être. Il est la plus haute conscience. Il est la merveille s’exprimant en nous, mais il est plus encore. On accède à l’émerveillement en laissant la Vie, l’Etre se parler en nous. On accède au Verbe par le Vide. Que du Vide puisse jaillir le Verbe, merveille encore une fois. Merveille de l’expérience. L’émerveillement est méthode de connaissance du mystère de l’Être, comme du mystère de la personne. Se pencher sur l’émerveillement, c’est vraiment répondre à la question : Qu’est-ce que la connaissance ?

    Bertrand Vergely

    Clique sur la flèche en haut à droite sur l' image pour commencer le diaporama :


       https://pixnio.com/nature-landscapes/sunrise/water-sea-sunlight-sunrise-ocean-beach-shoreline-coast-landscape   

    RépondreSupprimer

Les commentaires de ce blog font l'objet d'une modération et sont publiés après vérification de leur contenu.