mardi 4 décembre 2018

" Le monde n'appartient pas à ceux qui le possèdent mais à ceux qui le contemplent "   Jean Giono

Bonne journée !

Lire notre mot du jour  ►   et regarder notre vidéo du jour ►


1 commentaire:

  1. Myriam de Terwangne4 décembre 2018 à 07:19

    WAOUH ! Très belle citation ! En écho , un texte de Jean- Michel Maulpoix , de Michel Monnereau
    et une prière Protestante d' Andenne .
    Bonne lecture du recueil suggéré ... pour retrouver un brin d' enfance et le goût de la beauté !

    Très belle journée !

    JEAN- MICHEL MAULPOIX

    COURT ELOGE DE LA PROMENADE

    La promenade n'est pas aussi éloquente que le voyage.
    Un murmure lui suffit,
    c'est pourquoi elle aime tant longer les ruisseaux.


    Attentive, elle écoute et ne parle guère.
    Son allure est légère, son souffle est régulier,
    rien n'affole son haleine.
    Si parfois son cœur bat plus vite,
    ce n'est pas qu'elle se précipite,
    mais qu'elle s'immobilise.

    Tout près, le monde a sursauté :
    l'envol d'un oiseau tressaillant dans les feuilles,
    un rayon de soleil ou quelque coup de vent,
    coup d'amour, coup de grâce..
    .La promenade aime les surprises,
    ces lambeaux de papier froissé
    où viennent s'écrire d'étranges aventures.

    La promenade aime aussi le silence et les contes.
    En posant le pied sur la terre, nous la faisons rêver.
    Mais comme le monde n'est pas vraiment un grand jardin,
    il y a de longues plages blanches entre les rencontres.
    Beaucoup plus d'attente en somme que de trouvailles,
    le temps peut-être pour les yeux de s'écarquiller.

    La promenade est une parole simple où le désir sonne clair.
    Son air est vif;
    c'est pourquoi l'aube est le meilleur moment pour les pas comme pour les mots.
    Il ne s'agit jamais que de marcher ou d'écrire sans bien savoir où l'on va.
    Etre là, somnambule et sensible,
    les paumes tournées vers le chemin que l'on invente.
    Il reste si peu de choses à dire parmi tant d'ombre.

    - Jean- Michel Maulpoix -

    Une Prière de l' Eglise Protestante d' Andenne

    Prière Comme l’enfant reçoit le pain

    LA POESIE N' A PAS D' ÂGE

    De jolis textes dans ce recueil

    Dont un poème de Michel Monnereau :

    MICHEL MONNEREAU :

    «  Chaque jour plus près du monde « 

    Chaque jour grandir d' une poignée de réalité
    vers le monde et son théâtre d' ombre et de lumière ;

    S' enfoncer dans la jungle des choses
    comme dans la neige poudreuse
    du premier hiver émerveillé

    Atteindre l' épaule de la fenêtre,
    puis la fourche du cerisier,
    enfin l' horizon découvreur

    chaque jour ,
    la vie en herbe ;

    Michel Monnereau -
    Poèmes en herbe,
    Milan 1994 .

    Recueil «  la poésie n' a pas d' âge :

    https://docplayer.fr/19835178-La-poesie-n-a-pas-d-age.html

    RépondreSupprimer

Les commentaires de ce blog font l'objet d'une modération et sont publiés après vérification de leur contenu.